Entrées et sorties de mon MP3 - Juin 2009

Publié le par Cissie Blues

Après avoir loupé le coche en mai, la rubrique du top de mes écoutes format MP3 revient en juin avec plus de bouleversements que jamais.

Tout d'abord, nous pouvons dire adieu à 31 Knots, sa saison est passée. En effet, en ce premier jour de l'été, il ne reste aujourd'hui plus que quelques titres pêle-mêle dans la section non classée de mon petit lecteur. Mais il me semble cependant que de si longs mois passés dans mes oreilles méritent quelques applaudissements.

Adieu aussi Pete Doherty. Le retour de ses ennuis avec la justice coïncide avec sa disparition dans mon MP3.  Là où le bât blesse, c'est que son ami Adam Ficek trône plus que jamais parmi les albums en écoute avec son Roses Kings Castles qui s'accroche à sa place de toutes ses forces. Après un certain nombre d'écoutes, je ne me lasse toujours pas de ses petites ritournelles légères, harmonieuses et amusantes qui pour le coup, collent parfaitement à la saison.

Comme prévu, Les Claypool et Oxmo Puccino ont eu aussi laissé leur place à de petits nouveaux.

Mais qui ? Qui ? Je sens une nouvelle fois d'ici votre curiosité.

 

Les deux albums des Noisettes ont été les premiers à faire leur entrée dans mon baladeur. Mais finalement, par manque de place, je n'ai conservé aujourd'hui que Wild Young Hearts, en prenant soin de ranger Don't Give Up et Scratch Your Name dans mon petit fourre-tout.

Le nouvel Eminem, Relapse, sorti le 18 mai dernier, est également venu se frayer un chemin parmi les albums du mois. Malgré sa longueur inutile et un premier single poussif, caricatural et peu représentatif du reste de l'album, on trouve sur ce disque quelques bonnes pépites dignes des débuts albums du rappeur de Détroit, qui n'a perdu ni sa verve ni son excellent phrasé et nous prouve qu'à 35 ans, il n'est pas encore à la retraite, loin s'en faut. A écouter en priorité : Bagpipes From Bagdad, 3 a.m, My Mom, Insane ou Old Times Sakes en duo avec Dr Dre.



Ensuite, évidemment, le nouveau Eels, Hombre Lobo est lui aussi venu grossir les rangs des nouveautés de mes écoutes et ma foi, E a encore fait un travail honnête et arrive toujours autant à me filer le bourdon. Comme je le lisais récemment sur sa page Myspace, ce disque a la faculté assez saisissante de faire parfois rire, mais parfois aussi pleurer. Déclencher ces deux types d'émotion dans un seul disque est un talent suffisamment rare pour que je sois reconnaissante à E de son travail et que je continue à le suivre avidemment à chaque nouvelle sortie.

Qu'avons-nous encore sous la main ? Alors à noter, le retour d'un rock un peu plus musclé avec les Gallois de Future of the Left que j'ai adoptés immédiatement, dès la première écoute, sans même savoir qu'ils étaient en partie formés d'anciens membres de McLusky. Leur Travel With Myself And Another (sortie demain) est assez bien ficelé, énergique et râpeux juste comme il faut, avec un bon équilibre entre chant et chant hurlé, et me rappelle une époque révolue passée dans les sous-sols de bars PMU aménagés en salles de concerts à bouger la tête en rythme. Une belle découverte.



Mais mon coup de coeur du mois, c'est ce cher Butch Mc Koy qui a délaissé momentanément son groupe I love UFO pour nous concoter son plus personnel Welcome Home, dont Thom a déjà parlé ici. Je ne sais pas quoi ajouter et mon enthousiasme par rapport à ce disque étant en train de ronger ce qu'il pourrait éventuellement me rester d'esprit analytique, je vais me contenter de vous dire une chose : achetez-le ! Achetez-le ! Achetez-le ! J'ai glissé un écouteur dans mon oreille gauche alors que je vous parle, et j'en suis encore toute retournée ! Ce disque est vraiment étonnant et excellent.



Pour être tout à fait honnête, il faudrait que j'avoue aussi que j'ai ajouté par curiosité à mon lecteur MP3 l'album de démos de Soan, le gagnant de la Nouvelle Star de cette année (ouaip, même pas peur du ridicule). Bref, polémique mise à part, Nouvelle Star mise à part, imaginons que vous soyez chez vous en train de vagabonder sur Myspace et que vous tombiez sur ça. Après avoir vérifié que vous ne vous trouviez pas sans le savoir sur la page des Têtes Raides, vous pourriez, tout comme moi, vous laisser prendre par la jolie mélodie de Pustule ou de Conquistador et même vous dire que le bougre n'écrit pas mal du tout... (si, si, vraiment)

A voir cette nouvelle sélection, une chose est sûre : on ne pourra pas m'accuser d'être sectaire ! Je dois ajouter à cette liste de nouveaux albums des titres collector ressortis du grenier et jetés ça et là dans ma playlist personnelle (entre autres : Celebrity Skin de Hole, une version de People Are Strange par Echo and The Bunnymen, Child in Time de Deep Purple, I Feel Free de Cream) et cela devrait achever de vous convaincre.



Commenter cet article

Cissie 23/06/2009 12:18

Oui ! J'adore Eels, et c'est aussi l'un de mes meilleurs souvenirs de concerts, au Grand Rex (où j'ai aussi vu Tom Waits) en 2006 il me semble. C'était vraiment magnifique et émouvant, tout en accoustique, et E avait une classe folle dans son costume, avec son chapeau melon, sa canne à pommeau et son cigare :)

Xavier 23/06/2009 12:11

Quoi, tu es une fan irréductible de Eels et je ne le savais pas?
Dans mes bras!! je te rajoute immédiatement en lien sur Blinking lights!! ah non, merde, t'y étais déjà....